Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 mars 2011 2 22 /03 /mars /2011 21:02

Fighter, réalisé par David O. Russel

http://image.toutlecine.com/photos/t/h/e/the-fighter-the-fighter-09-03-2011-4-g.jpgIl est intéressant de constater à quel point les films sur le sport sont rares dans l'histoire du cinéma (dont les quelques exceptions sont loin d'être inoubliables). Excepté pour un : la boxe. Le cinéma américain a en effet été traversé par de grands films sur la boxe, symbole de la réussite individuelle , traitant de thèmes comme la déchéance (Raging Bull), le rêve américain (Rocky) ou encore la figure du héros (Ali) mais toujours autour d'une notion commune : l'Amérique et sa mythologie.

Fighter est tiré d'une histoire vraie, celle de Micky Wars champion du monde, comme pour mieux démythifier la légende et la redescendre vers le commun des mortels afin de dresser un portrait de l'Amérique, où la gloire serait accessible à tous.

D'un côté il y a le héros (Mark Wahlberg, souvent à la ramasse mais ici magnétique et brillant), de l'autre, son frère ancienne gloire aujourd'hui toxicomane (Christian Bale, incroyable en caméléon), entre modèle et mauvais gourou. Fighter se résume à une affaire de morale et de choix que tout individu doit un jour faire - ici l'affranchissement de la famille pour entrer dans le droit chemin. Et si la conclusion du film parait un peu facile (la redemption l'emporte, encore et toujours) Fighter fait preuve d'une puissance émotionnelle remarquable et surtout d'un scénario très habile - toujours en phase avec ses enjeux et au rythme effréné, d'autant que la mise en scène bien que discrète se revèle très astucieuse quand il s'agit de filmer un affrontement entre les corps (sur le ring ou en dehors). Une vraie histoire américaine.

Partager cet article

Repost 0
Published by clement58
commenter cet article

commentaires

blazcowicz 17/04/2011 15:51


Le film que j'ai préféré cette année pour l'instant, le retour en grâce de David O. Russel depuis le lointain Rois du désert. Porté par une mise en scène solide, fluide et inspirée, ainsi que deux
excellentes performances principales (Bale et Wahlberg), le film se révèle tour à tour drôle, émouvant, difficile, galvanisant, tout ça de façon naturelle. La fin est absolument magnifique.


Constantin 13/04/2011 19:38


genre sa donne des petits titres "the fight club", mais dans l'ensemble je suis d'accord